<< Retour

Agrexandrins Livre 1 (1981) Ed Leduc

Editeur : Leduc

piano
1- ¬ę La terre a tressailli d‚Äôun souffle proph√©tique ¬Ľ (Nerval, Chim√®res) 1mn 30
2- ¬ę Un bruit sourd que d√©j√† l‚Äôon commence √† semer ¬Ľ (Racine, Athalie) 1mn 40
3- ¬ę D√©j√†, contre la nuit, lutte l‚Äô√Ępre trompette ¬Ľ (Val√©ry, Air de S√©miramis) 2mn
4- ¬ę Les jours comme des doigts repliant leurs phalanges ¬Ľ (Eluard, Po√®mes) 2mn 30
5- ¬ę Il faut que je lui donne un revers de ma main ¬Ľ (Moli√®re, Tartuffe) 1mn 20
6- ¬ę Vous les hachez menu comme chair √† p√Ęt√© (Corneille, Le Menteur) 1mn 40
7- ¬ę D√©licieux d√©mon, d√©sirable et glac√© ¬Ľ (Val√©ry, Narcisse) 3mn
Création    

Création (sauf 8-9-13-14-17) : 11 décembre 1982 au Conservatoire de Montreuil, par A Louvier (intégrale) : 20 janvier 1996 au Conservatoire Gabriel Fauré de Savigny le Temple

Description    

1981-92 Agrexandrins piano Leduc

En 1981, Alain Louvier, b√©n√©ficiant d'une "ann√©e sabbatique" pour un travail √† l'IRCAM avec Maurice B√©jart, retourne √† la Villa M√©dicis o√Ļ il √©crit 14 pi√®ces p√©dagogiques pour le piano, en s'inspirant de la d√©marche de Bartok dans les Mikrokosmos.

Directeur du CNR de Boulogne-Billancourt , alors en grand essor, et désirant ouvrir aux jeunes pianistes son univers personnel, en partant d'un prétexte poétique ou d'une image évocatrice, il invente le mot hybride agrexandrin (alexandrin + agresseur).

Ayant lu des milliers d'alexandrins des plus grands po√®tes fran√ßais, il en choisit d'abord 14 pour leur pouvoir d'√©vocation et pr√©voit 2 livres de difficult√© progressive. Avant chaque agrexandrin, des exercices visent √† habituer le pianiste √† des encha√ģnements de gestes allant de pair avec un parfait contr√īle des sons ( et surtout des r√©sonances ) par l'oreille. Ces exercices ont √©t√© √©labor√©s avec le concours de Marie-C√©cile Milan ( 1er livre) et Genevi√®ve Ibanez (2nd livre); le 3√®me livre, destin√© √† des niveaux sup√©rieurs, n'en a plus besoin.

Les explications - toujours délicates pour décrire des gestes parfois subtils - sont aidées de " bandes dessinées" qui les décomposent; cette solution graphiquement attractive a finalement été jugée préférable par Alain Louvier et son éditeur Leduc à des enregistrements audio ou vidéo. Le dessinateur Harold Sayes a d'ailleurs pris soin de "croquer" le compositeur en action...

 

Le Livre 1 ( agrexandrins 1 √† 7 ) est destin√© aux niveaux d√©butant √† moyen; en 1992, sont ajout√©s 2 agrexandrins faciles ( n¬į8 et 9 ) , une pi√®ce au parcours variable ( n¬į13 ) et une pi√®ce √† 6 mains de niveau tr√®s facile (n¬į14), compos√©e en 1975 √† l'intention du pianiste et p√©dagogue Claude Bonneton ( appel√© initialement Vishnou ) est int√©gr√©e √† la fin du 2√®me livre.

Enfin , un dernier agrexandrin ( n¬į17 ) est ajout√©, dont le d√©roulement s'inspire de la Chouette Hulotte de Messiaen, pour former le 3√®me Livre, paru en 1999, qui termine cette importante somme didactique.

 

 

 

Les 14 premiers Agrexandrins furent créés par A. Louvier le 11 décembre 1982 au Conservatoire de Montreuil , et l'intégrale le 20 janvier 1996 au Conservatoire Gabriel Fauré de Savigny-le-Temple.

 

Préface du compositeur:

"AGREXANDRIN" est composé d'ALEXANDRIN, prétexte poétique et d'AGRESSEUR ( pour mépoire, les "agresseurs", au nombre de 16, sont les différents moyens manuels d'attaque du clavier: 10 doigts, 2 poings, 2 avant-bras, 2 paumes).

Volontairement, les Agrexandrins mêlent ces nouvelles techniques d'attaque à des modes de jeu tout à fait traditionnels.

Mais toutes ces techniques ont en commun la précision - absolument capitale - du GESTE INSTRUMENTAL

Le piano, instrument de percussion mais aussi grande harpe résonante, permet en effet une infinie diversité de touchers. J'ai essayé, avec l'aide de commentaires et de dessins, de décrire avec le plus de précision possible le geste correspondant à chaque résultat sonore.

Le professeur devra d'abord réaliser lui-même parfaitement le parcours:

LECTURE - GESTE - SONORIT√Č - INTERPR√ČTATION

avant de transmettre par simple tradition orale et visuelle, privilège de notre pédagogie instrumentale.

Le niveau d'études de chaque pièce est indiqué par un nombre d'années minimum de pratique sérieuse du piano, nécessaire à son exécution.

Puissent ces AGREXANDRINS servir d'introduction progressive et dépassionnée aux techniques pianistiques les plus récentes.

 

 

 

1.. La terre a tressailli d'un souffle prophétique ( NERVAL, Chimères ) 1mn 30 ( 2ème année)

Sont déjà abordés les problèmes de tessitures et de dynamiques extrêmes, la division par 5 dans une pulsation égale, et surtout l'usage des paumes; apparition ici d'une nouvelle notation de la paume, centrée autour d'une note précise, mais dont la taille dépend de la main du pianiste...

 

2... Un bruit sourd que déjà l'on commence à semer ( RACINE, Athalie ) 1mn 40 ( 3ème année)

Essais de notation "proportionnelle" en secondes; pièce sourde, sans pédale; exercices pour les diverses positionsde la paume et pour le glissement touches noires - touches blanches avec les pouces , les paumes et les avant-bras.

3... D√©j√†, contre la nuit, lutte l'√Ępre trompette ( VAL√ČRY, Air de S√©miramis ) 2 mn (3√®me ann√©e)

Pi√®ce √† jouer dans la p√©dale restant enfonc√©e... d'o√Ļ l'apprentissage n√©cessaire de l'adaptation de la frappe √† la nature du piano lui-m√™me.... probl√®me bien connu des percussions r√©sonantes.... fanfare de triton en apoth√©ose...

 

4... Les jours comme des doigts repliant leurs phalanges ( √ČLUARD, Po√®mes ) 2 mn 30 (4√®me ann√©e)

Le vers d'√Čluard pris au premier degr√©: exercices de tenue, de renversement du poignet, de r√©sonances muettes; alternance sec-mouill√©... visite furtive d'une berceuse et d'une valse...

 

5... Il faut que je lui donne un revers de ma main ( MOLI√ąRE, Tartuffe ) 1 mn 20 (5√®me ann√©e)

√Č tude de "gifles" pianistiques, qui imposent un contr√īle total des gestes, o√Ļ interviennent m√™me de vrais claquements de mains, des paumes renvers√©es ou jouant du tranchant; usage de ralentis-acc√©l√©r√©s; cette pi√®ce marque une progression dans la ma√ģtrise du corps sonore-piano...

 

6...Vous les hachez menu comme chair √† p√Ęt√© ( CORNEILLE, Le Menteur ) 1 mn 40 (6√®me ann√©e)

Le "hachoir" n'est autre que l'avant-bras s'abattant et se relevant avec soudaineté; musique mécanique, émaillée d'astuces rythmiques simples mais inhabituelles ( 2 pour 3 suivis de 3 pour 2, par exemple ); utilisation de l'effet " poing droit sur métacarpe gauche", utilisé en 1964 dans l'étude 5 .

 

7...D√©licieux d√©mon, d√©sirable et glac√© ( VAL√ČRY, Narcisse ) 3 mn ( 5√®me ann√©e)

Ce merveilleux vers de Val√©ry est un des rares qui ne percutent pas... il en d√©coule une pi√®ce d'atmosph√®re, o√Ļ le legato de clusters pp est particuli√®rement recherch√©; usage d'harmonies class√©es superpos√©es ( 7√®me diminu√©es, 5te augment√©es, etc... )

 

 

 

Audio CD Alain Louvier l’Oeuvre pour piano Saphir production par M-P Siruguet

Video présentation par le compositeur en 2008 au CRR de Boulogne