<< Retour

Agrexandrins Livre 3 Ed Leduc

Editeur : Leduc

piano
15- «Les sons aigus de scie et les cris des ciseaux » (Valéry, Air de Sémiramis) 2mn 20
16- «Il frappe à droite, à gauche, et d’estoc et de taille » (Régnard, Le Joueur) 1mn 40
17- «Les hiboux du sépulcre et l’autour des manoirs » (Hugo, Le Sylphe) 3mn 40
18- «Cette flèche mortelle aux os s’est arrêtée » (Ronsard, Les Amours de Genèvre) 3mn 30
19- «Des tourbillons confus d’océans agités » (Nerval, Chimères) 5mn
Description    

1981-92 Agrexandrins piano Leduc

En 1981, Alain Louvier, bénéficiant d'une "année sabbatique" pour un travail à l'IRCAM avec Maurice Béjart, retourne à la Villa Médicis où il écrit 14 pièces pédagogiques pour le piano, en s'inspirant de la démarche de Bartok dans les Mikrokosmos.

Directeur du CNR de Boulogne-Billancourt , alors en grand essor, et désirant ouvrir aux jeunes pianistes son univers personnel, en partant d'un prétexte poétique ou d'une image évocatrice, il invente le mot hybride agrexandrin (alexandrin + agresseur).

Ayant lu des milliers d'alexandrins des plus grands poètes français, il en choisit d'abord 14 pour leur pouvoir d'évocation et prévoit 2 livres de difficulté progressive. Avant chaque agrexandrin, des exercices visent à habituer le pianiste à des enchaînements de gestes allant de pair avec un parfait contrôle des sons ( et surtout des résonances ) par l'oreille. Ces exercices ont été élaborés avec le concours de Marie-Cécile Milan ( 1er livre) et Geneviève Ibanez (2nd livre); le 3ème livre, destiné à des niveaux supérieurs, n'en a plus besoin.

Les explications - toujours délicates pour décrire des gestes parfois subtils - sont aidées de " bandes dessinées" qui les décomposent; cette solution graphiquement attractive a finalement été jugée préférable par Alain Louvier et son éditeur Leduc à des enregistrements audio ou vidéo. Le dessinateur Harold Sayes a d'ailleurs pris soin de "croquer" le compositeur en action...

 

Le Livre 1 ( agrexandrins 1 à 7 ) est destiné aux niveaux débutant à moyen; en 1992, sont ajoutés 2 agrexandrins faciles ( n°8 et 9 ) , une pièce au parcours variable ( n°13 ) et une pièce à 6 mains de niveau très facile (n°14), composée en 1975 à l'intention du pianiste et pédagogue Claude Bonneton ( appelé initialement Vishnou ) est intégrée à la fin du 2ème livre.

Enfin , un dernier agrexandrin ( n°17 ) est ajouté, dont le déroulement s'inspire de la Chouette Hulotte de Messiaen, pour former le 3ème Livre, paru en 1999, qui termine cette importante somme didactique.

 

 

Les 14 premiers Agrexandrins furent créés par A. Louvier le 11 décembre 1982 au Conservatoire de Montreuil , et l'intégrale le 20 janvier 1996 au Conservatoire Gabriel Fauré de Savigny-le-Temple.

Préface du compositeur:

"AGREXANDRIN" est composé d'ALEXANDRIN, prétexte poétique et d'AGRESSEUR ( pour mépoire, les "agresseurs", au nombre de 16, sont les différents moyens manuels d'attaque du clavier: 10 doigts, 2 poings, 2 avant-bras, 2 paumes).

Volontairement, les Agrexandrins mĂŞlent ces nouvelles techniques d'attaque Ă  des modes de jeu tout Ă  fait traditionnels.

Mais toutes ces techniques ont en commun la précision - absolument capitale - du GESTE INSTRUMENTAL

Le piano, instrument de percussion mais aussi grande harpe résonante, permet en effet une infinie diversité de touchers. J'ai essayé, avec l'aide de commentaires et de dessins, de décrire avec le plus de précision possible le geste correspondant à chaque résultat sonore.

Le professeur devra d'abord réaliser lui-même parfaitement le parcours:

LECTURE - GESTE - SONORITÉ - INTERPRÉTATION

avant de transmettre par simple tradition orale et visuelle, privilège de notre pédagogie instrumentale.

Le niveau d'études de chaque pièce est indiqué par un nombre d'années minimum de pratique sérieuse du piano, nécessaire à son exécution.

Puissent ces AGREXANDRINS servir d'introduction progressive et dépassionnée aux techniques pianistiques les plus récentes.

 


15 ...Les sons aigus de scie et les cris des ciseaux ( VALÉRY, Air de Sémiramis ) 2 mn 20

 

allitération poétique, mais aussi sonore: crissements de paumes, poings, paumes arpégées, accords en tremolo, micro-clusters sans pédale; à la fin, une main ralentit, l'autre reste régulière...

 


16 ...Il frappe à droite, à gauche, et d'estoc et de taille ( RÉGNARD, le Joueur ) 1 mn 40

De forme ABACA, le refrain A étant une furieuse cadence rapide et percussive de paumes et poings, les "couplets" étant des suspensions en notation proportionnelle, avec coups isolés, mais non moins meurtriers!

 

17... Les hiboux du sépulcre et l'autour des manoirs ( HUGO, le Sylphe ) 3 mn 40

pour introduire le pianiste à la technique très spéciale des "modes de valeurs et d'intensités" que l'on rencontre chez Boulez; Messaen ou Stockhausen, c'est la Chouette Hulotte de Messiaen qui sert ici de guide: 7 intensités, 7 durées, 7 registres et quelques autres variables simplifient le chromatisme intégral de Messiaen; le "cri d'enfant assassiné" est savamment clustérisé: c'est un hommage au Maître, non par un plagiat - exclu par principe - par la reprise fidèle d'un système de composition, avec des éléments fixes ( cri de la chouette) ou plus simples...

 


18... Cette flèche mortelle aux os s'est arrêtée ( RONSARD, les Amours de Genèvre ) 3 mn 30

Cette pièce est un incroyable mélange de styles: même les danceries de Claude Gervaise apparaissent, avec anacrouses furtives d'avant-bras; la coda comprend un geste pivotant du poignet qu'Alain Louvier dit lui-même ne pouvoir décrire par une phrase: la tradition orale s'impose alors! Ronsard , à cette époque, resurgit dans la vie de Louvier, il reviendra avec les Poèmes de 1985, écrits pour Maxime Le Forestier.

 

 


19... Des tourbillons confus d'océans agités ( NERVAL, Chimères ) 5 mn

Ce n'est plus vraiment une pièce pédagogique, mais un univers océanique où se mêlent mélodies précises et tempêtes de clusters, dans un maëlstrom général. ; la coda montre un désir de dépouillement, avec cette mélodie toute nue, sans pédale, accompagnée de trémolos mystérieux.

 

 

 

Audio CD Alain Louvier l’Oeuvre pour piano Saphir production par M-P Siruguet